La majeure partie de l’histoire prend place à notre époque, dans une des régions de l’Europe de l’Est ayant subi l’effet de radiation.
Un homme d’une quarantaine d’années travaille au sein d’un institut de recherche en parasciences. Il étudie les mutations chez les colonies fongiques proliférant dans les conditions extrêmes. En partant à la cueillette des échantillons pour ses études il s'égare dans le bois et tombe dans un bunker des temps de la seconde guerre. Étant affamé et éreinté, il se nourrit des produits fongiques qu'il a sous la main. Plus tard il se rendra compte que sous une forte radioactivité, la structure quantique de ces organismes s'est transformé pour donner un résultat tout à fait improbable qui permet de franchir la limite éphémère séparant les réalités parallèles.
Cette fiction a été écrite pour donner un regard différent sur la réalité. C'est que la physique classique ne propose que la conception du monde classique qui existe dans un seul espace-temps. Alors que la théorie quantique suppose l'existence de différents niveaux de réalité. Les scientifiques estiment que le nombre de mondes parallèles est infini car il peut y avoir plusieurs suites à un événement. De part cette théorie, un monde parallèle est considéré comme une autre réalité qui existe simultanément et indépendamment et qui a ses propres lois et des étapes d'évolution différentes. 
D'une part les physiciens et les mathématiciens sont en train d'étudier tous les phénomènes qui peuvent directement et indirectement toucher ce sujet. D'autre part les ésotériques pensent qu'on peut découvrir les mondes parallèles en étant dans un état modifié de conscience. Dans Zetematium le réalisateur offre une perspective dans les deux directions.
Le monde parallèle de « Zétématium » est représenté par un univers qui est à la fois rétrospectif et futuriste (dans le sens du futur postapocalyptique). Pour souligner la différence de ce monde alternatif, qui sera immortalisé cet été dans un village troglodytique, la réalisatrice fait appel à l'artiste-plasticienne Sophie Vaugarnie. Ses oeuvres uniques à des formes très recherchées sont à découvrir absolument sur le site de l’artiste : http://sophievaugarny.com/
WRITTEN & DIRECTED BY Yulia Nikiforova
PRODUCED BY Court&49
DIRECTOR OF PHOTOGRAPHY Jérôme Lebeau
PRODUCTION DESIGNER Yulia Nikiforova
EDITED BY Wixie Man (“Wixie Pixie Dixie Movie Factory”)
COSTUME DESIGNER Yulia Nikiforova
MUSIC BY Florian Steinebach ("Born To Score")
OFFICIAL TRAILER

You may also like

Back to Top